Halloween une fĂȘte prĂ©sente dans le monde entier Quoi de mieux le 31 octobre, que de fĂȘter dignement Halloween. AprĂšs vous avoir prĂ©sentĂ© des dĂ©corations Ă  faire ainsi que des recettes pour une soirĂ©e rĂ©ussie, voici les traditions d’Halloween dans le monde.

En France, la tradition repose sur un bon repas entre amis ou en famille, et regarder quelques films d’horreurs sans hĂ©siter Ă  effrayer vos convives. Mais que se passe-t-il dans les autres pays du monde ?

En Grande-Bretagne

AppelĂ©e autrefois “la nuit des casse-noisettes” ou “la nuit de la pomme croquante”, Halloween Ă©tait une fĂȘte qui permettait de rassembler les familles autour du feu pour se raconter des histoires et manger des noisettes et des pommes.

Aujourd’hui, les enfants se dĂ©guisent et se prĂ©sentent aux portes d’entrĂ©e des maisons pour demander : “Trick or Treats !” soit “Un bonbon ou un sort” en Français. Les vitrines sont dĂ©corĂ©es avec des objets tous plus effrayants les uns que les autres.

De nombreuses activités sont organisées la nuit du 31 octobre :
A Londres avec le Ghost Festival qui propose de visiter des monuments hantés
Les grottes de Wookey Hole connues pour sa lĂ©gende. La “SorciĂšre de Wookey Hole” y rĂ©side encore selon les dires. Cette derniĂšre aurait Ă©tĂ© transformĂ©e en pierre par un moine de Glastonbury.
A Alton Towers : le “Scarefest” avec des attractions effrayantes, pour tous les ñges.
Vous pourrez participer Ă  des bals masquĂ©s et profiter de films d’horreur au cinĂ©ma dans des salles dĂ©corĂ©es pour une ambiance effrayante.

En Irlande

L’Irlande serait le pays fondateur de la fĂȘte d’Halloween. C’est le jour de la Samain, jour de la fin de la moisson, les Irlandais priaient les dieux pour ne pas avoir un hiver trop rude. Cette fĂȘte tombe le jour de la fĂȘte des morts, oĂč il Ă©tait possible de rappeler les morts, pour avoir une fois dans l’annĂ©e un contact avec le monde des vivants et des morts en mĂȘme temps.

Si vous allez Ă  Dublin spĂ©cialement pour cette fĂȘte vous pourrez dĂ©couvrir la Parade qui dĂ©bute Ă  Parnell Square et se termine Ă  Temple Bar. Tout est organisĂ© pour avoir une ambiance festive dans un thĂšme particulier avec des spectacles, de la danse, des monstres, des fantĂŽmes.
Le Festival de Puca est une cĂ©lĂ©bration folklorique. BasĂ© sur des spectacles de musique, vous aurez l’occasion de dĂ©couvrir les plus grands acteurs de la musique irlandaise.

Nous avons sĂ©lectionnĂ© pour vous les sites jugĂ©s les plus hantĂ©s d’Irlande :
The Hellfire Club comtĂ© de Dublin : l’Irish Hellfire Club Ă©tait un club connu pour ses rencontres autour de la magie noire. Les membres de ce club ont Ă©tĂ© considĂ©rĂ©s comme satanistes et adorateurs du diable avec comme prĂ©sident “le Roi de l’enfer”. Ce lieu reste abandonnĂ© Ă  Montpelier Hill cependant actuellement, des personnes auraient signalĂ© des odeurs particuliĂšres et une atmosphĂšre Ă©trange. Gare Ă  vous si vous y mettez les pieds

The Dark Hedges, comtĂ© d’Antrim : maison datant de 1775, des centaines de hĂȘtres ont Ă©tĂ© plantĂ©s Ă  l’entrĂ©e du domaine. Aujourd’hui, les arbres ont une forme tortueuse, ce qui donne un cĂŽtĂ© magique Ă  ce lieu. Une lĂ©gende raconte que les haies sont visitĂ©es par Lady Grey (“la Dame grise”). Cette derniĂšre apparaĂźt silencieuse et presque imperceptible entre les arbres.
ChĂąteau de Ballygally, comtĂ© d’Antrim : une histoire de 1625 serait encore perceptible dans le chĂąteau. Isobella Shaw aurait Ă©tĂ© enfermĂ©e dans une piĂšce aprĂšs avoir donnĂ© naissance Ă  son fils. Elle aurait trouvĂ© la mort aprĂšs avoir essayĂ© de s’échapper par une fenĂȘtre du chĂąteau. La lĂ©gende raconte que son esprit se balade encore Ă  la recherche de ce fils qu’elle n’aurait jamais connu.

Au Mexique

La fĂȘte “el Dia de los Muertos” remonte Ă  la civilisation des AztĂšques. Avant, les morts Ă©taient cĂ©lĂ©brĂ©s deux fois par an, au mois d'aoĂ»t :
Une fois pour les enfants avec Miccaihuitontli
Une pour les adultes Hueymiccalhuitl

Dans les croyances mexicaines, la fĂȘte des morts reprĂ©sente le jour oĂč les morts reviennent chez eux et rendent visite Ă  leur famille. C’est rempli de rituels avec tout d’abord la coupe du xocotl. On retire d’abord l’écorce pour dĂ©corer cet arbre et lui faire des offrandes durant les jours de fĂȘtes.

Aujourd’hui, les habitants crĂ©ent des objets Ă  dĂ©poser sur les tombes dans les cimetiĂšres : photos des dĂ©funts, objets personnels, fleurs, bougies, encens. S'en suivent des grands buffets organisĂ©s avec les plats prĂ©fĂ©rĂ©s des personnes dĂ©cĂ©dĂ©es. Enfin le 2 novembre sont organisĂ©s des piques niques dans les cimetiĂšres pour dĂ©poser les offrandes confectionnĂ©es quelques jours auparavant.

@tous : quelles sont vos traditions d'Halloween ? 👀